A la découverte de Michèle, saunière

A la découverte de Michèle, saunière

A la découverte de Michèle, saunière

À l’entrée d’Ars-en-Ré, au bord de la piste cyclable, on découvre le marais salant de Michèle, l’une des rares femmes à exercer le métier de saunière.

Un saunier doit savoir aménager, entretenir, faire fonctionner les marais et rester attentif à la météo pour réguler les débits d’eau entre les bassins. Composé de trois grands ensembles de bassins d’argile de taille et de profondeurs différentes, le marais salant est un subtil système de vases communicants. Véritable paysagiste, le saunier façonne les œillets (lieu de récolte de sel) et sait utiliser au mieux l’eau, le vent et le soleil pour produire le sel. Le métier de saunier peut être aussi très éprouvant physiquement et il est nécessaire d’avoir beaucoup d’endurance ! 

Michel appartient à la Coopérative des Sauniers de l’Île de Ré, Composés de 70 sauniers environ, la  coopérative leur permet de lisser les effets de la météo. En fonction de l'ensoleillement, la récolte est très variable selon les années, mais la coopérative d'Ars-en-Ré compense par ses stocks. 

Retrouvez une interview de Michèle figurante de l’exposition La Rochelle Force Océan. 

Plus d’info sur la Coopérative des Sauniers de l’Ile de Ré

Toutes les actualités