L'Aquarium La Rochelle témoigne de la biodiversité du port

L'Aquarium La Rochelle témoigne de la biodiversité du port

L'Aquarium La Rochelle témoigne de la biodiversité du port

Le 24 Septembre 2021, l’Aquarium de La Rochelle en partenariat avec le Port de Plaisance immergeait dix pieux dans le port de La Rochelle. 7 mois plus tard, les biologistes ont transféré dans les aquariums de l’espace Atlantique ces tiges de béton désormais refuges de nombreuses espèces marines.

Le Port de La Rochelle : un refuge de biodiversité insoupçonné

Le calme des eaux du port et leur température sont propices au développement et à la reproduction de nombreuses espèces marines. En effet, les enrochements, les pontons ou encore les coques de bateaux offrent une multitude d’habitats pour la faune et la flore.
Les algues colonisent d’abord les surfaces. C’est ensuite les espèces planctoniques qui viennent s’y fixer afin de poursuivre leur croissance. L’ensemble de ces organismes constitue un véritable écosystème qui abritera des individus tels que : crabes, gastéropodes, crevettes. Enfin quelques animaux de passage tels que goélands, bars ou seiches explorent ce territoire pour se nourrir avant de regagner la mer.

Un objectif de sensibilisation

Au-delà d’une démarche scientifique, ces pieux ont une vocation pédagogique. Les visiteurs annuels de l’Aquarium peuvent découvrir dès le début de la visite la diversité étonnante des espèces vivant à proximité. Un contenu scientifique adapté situé sur un écran à proximité du bassin nourrit la curiosité des petits et des grands. « Cet événement vient renforcer le témoignage de l’Aquarium quant à la richesse de la biodiversité sous-marine, particulièrement sur le littoral atlantique européen » précise Mathieu Coutant, directeur général de l’Aquarium La Rochelle.

Un trésor à découvrir

Parmi les espèces à observer, différentes algues, mais aussi des animaux surprenants. Le résultat est étonnamment coloré. Au sommet se trouve des Ulves, des algues vertes profitant de la lumière du jour pour se développer, puis des Algues Rouges pourvu d’étonnantes propriétés vermifuges et anti-inflammatoire et enfin des Ascidies, animaux vivant fixés aux tiges de béton aspirant ainsi les planctons nécessaires à son alimentation

Toutes les actualités